Éditorial: une paire de bottes…

Florence Bourg ActuZen, Hiver 2020, Santé & bien-être, Vivre ensemble

Temps de lecture: 3 minutes

Sentir mes pieds fouler la terre, arpenter la géographie du territoire, fût-t-il la forêt au bout de ma rue. Mettre mon sac sur mon dos. Et partir marcher pour me sentir vivante. Un fantasme en décembre 2020?

Florence est une grande voyageuse, férue de plein air et d’écologie. Elle est cofondatrice et rédactrice en chef du magazine Zenflo.

Liberté chérie

Pourquoi un numéro sur le voyage & bien-être en ces temps où nous sommes privés d’une partie de notre liberté? Par provocation un peu, pour nous bousculer beaucoup. Qu’en est-il de notre rapport au voyage?

L’autre jour, les pieds m’ont démangé. Je retrouve une amie au parc de la Jacques-Cartier, immense terrain de jeu à 25 minutes du centre ville de notre capitale. Un luxe ou un privilège aujourd’hui?

Quelle est notre motivation pour choisir un lieu? Impulsion ou besoin? Bien-sûr, pour chacun, ces élans et besoins diffèrent. Et «Voyager, ce nest pas nécessairement partir», comme a lancé mon amie inspirée au cours de cette rando (attention, la montagne peut rendre philosophe!).

Mont Morios, crédit: Jean Marcoux

Des expériences singulières

Dans cette édition, chaque auteur nous emmène dans une expérience de vie singulière, qu’elle soit à l’étranger, exploratoire, intériorisée.

La jeune Sophie Tremblay nous parle de sa prise de conscience d’un tourisme écologique, joliment illustré par Élodie Lefort. Cloé Marcoux nous offre un récit poétique né en Norvège, Catherine Bérubé raconte sa transformation à Bali. Matthieu Ricard nous fait vivre un séjour immobile au Népal, et on découvre qu’avec la méditation, on peut aussi partir loin, loin! Johanne Bernier nous propose d’explorer le monde en nous. Eva nous fait découvrir la pratique millénaire des mantras. On se laisse émerveiller aussi bien par de grands bédéistes en voyage que par la photographe Nadie Ostiguy.

Un citoyen consciemment engagé et connecté, Hubert Corbeil, nous livre son regard éclairé et bienveillant sur sa nouvelle approche du voyage (article à venir sous peu).

L’industrie du tourisme a également fait le choix de se réinventer, bon d’accord, sous la contrainte. En témoignent deux dirigeants dans un entretien croisé. Est-ce pour le mieux? Que propose-t-on pour l’avenir? (bientôt en ligne).

Comment «bien» voyager? Interviewé par Aude Malaret, l’anthropologue et écrivain Frank Michel nous livre un vibrant témoignage, assorti de photos à assouvir les regards en carence de rêveries nomades.

Au retour d’un voyage humanitaire au Rwanda, le général Roméo Dallaire (en charge de la mission de l’ONU durant le génocide) m’a adressé quelques mots. Outre son humilité et sa vulnérabilité, cette phrase m’a profondément marquée:

Tous les enfants devraient avoir une paire de bottes pleines de boue sous leur lit.

Ironie du sort, mes amis m’ont offert un cadeau collectif, symbolisé par une photo de chaussures de randonnée… pleines de boue. En attendant de les recevoir, j’ai déjà enfilé mes bottes de sept lieues en imagination.

Bonnes découvertes!

Florence Bourg
Rédac’ en chef

Crédit: Erik McLean